Aujourd'hui, le mercredi 13 décembre, les bureaux de l'APE sont ouverts.
 
NOTRE PASSION : L'HUMAIN

À propos

Au service des chercheurs d’emploi et des entreprises depuis 1985

MISSION

Guider la personne dans le développement de son potentiel humain, tout en favorisant l’identification d’un projet personnel et professionnel mobilisateur, notamment par l’obtention, la création et le maintien d’un emploi.

VISION

Être connu et reconnu comme porteur d’avenir du mieux-être personnel et professionnel.

CE QUI NOUS GUIDE

Notre passion, l’humain
Notre défi, l’emploi
Notre approche, le partenariat
Notre fierté, la réussite de nos clients

VALEURS

Primauté du client

Respect

Qualité

Ouverture

NOTRE ÉQUIPE

L’APE compte plus d’une trentaine d’employés dont une majorité d’experts en gestion de carrière, en intégration et en maintien en emploi. Ceux-ci sont répartis entre nos quatre points de service.

Nos professionnels sont membres de :

  • l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ)
  • l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ)

Nos spécialistes sont appuyés par une solide équipe administrative composée ainsi :

  • directeur général;
  • directrice RH;
  • coordonnatrices (2);
  • technicien en comptabilité;
  • agente d’administration et des communications;
  • secrétaires-réceptionnistes (2).

Vous désirez postuler à l’APE ? Consultez la page Carrière de notre site.

HISTORIQUE

L’Atelier de Préparation à l’Emploi (APE) inc., a commencé dans le secteur de l’emploi en offrant des services aux femmes dites en situation de délinquance. Ces femmes étaient aux prises avec des difficultés liées aux démêlés avec la justice, les dépendances, les antécédents de danse érotique et de prostitution, la violence et la vie au sein d’un milieu dysfonctionnel ou délinquant. Il s’agissait alors du programme PPE-Virage.

En 1993, le volet PPE-général, qui s’adresse à une clientèle qui éprouve des difficultés multiples dont celle de se mettre en action, voit le jour. Dès lors, nous offrons des services à deux groupes de femmes distinctifs. C’est également en 1993 que le programme Stratégies de recherche d’emploi fût créé. Il s’agissait alors d’un service basé sur la méthode Club de recherche d’emploi et dispensé dans diverses régions, dont Québec, Portneuf et la Côte-de-Beaupré. Ce service prit fin en 1996.

Depuis 1995, l’APE s’est investi dans divers projets spéciaux en collaboration, entre autres, avec les institutions scolaires.

En 1995 et 1996, ce fut la création de S’organiser face au changement. Ce service a été offert à deux reprises. La première fois pour toutes les clientèles ayant besoin de travailler le deuil de la perte d’emploi et leur choix professionnel, alors que le deuxième groupe fut la clientèle de la Mil Davie.

C’est en 1996 que le programme Passerel vit le jour. Ce service, qui s’adressait à une clientèle expérimentée de 18 ans et plus ayant un deuil de perte d’emploi à vivre, était novateur dans la grande région de Québec.

De 1997 à 2000, le service Groupes-Contacts fut mis sur pied. Il s’agissait, encore une fois, d’un service novateur de réseautage de chercheurs d’emploi pour tous les clients ayant bénéficié d’un service de l’APE.

1998 marque l’arrivée du service Choix de carrière (CDC) à Québec. Il s’agit d’un service de counseling d’emploi individuel qui permet à la clientèle accueillie de valider ou de déterminer un choix de formation scolaire.

De 2000 à 2004, le projet Compagnonnage vers et en emploi permettait à une clientèle âgée de 30 ans et plus et éloignée du marché du travail d’être accompagnée et soutenue à l’intérieur d’une démarche complète de groupe afin de faciliter leur intégration et leur maintien en emploi.

C’est en 2001 que la succursale de Lévis fût créée par l’intermédiaire du projet RectoVerso qui s’adressait alors à une clientèle âgée de 55 ans et plus. À ses débuts, le service était un projet pilote de groupe qui visait à promouvoir le potentiel et l’efficacité des travailleurs âgés de 55 ans et plus dans la grande région de Chaudière-Appalaches. Par la suite, le service fut ouvert à une clientèle un peu plus jeune, mais tout aussi expérimentée.

C’est également en 2001 que nous avons assisté à la mise sur pied du Processus global d’accompagnement (PGA), et ce, jusqu’en 2010. Il s’agissait alors d’un autre service novateur qui permettait d’offrir un accompagnement personnalisé à une clientèle aux prises avec des difficultés importantes d’intégration en emploi. De plus, un comité de suivi, composé de nombreux acteurs provenant de différents secteurs du milieu, était mis à contribution.

Du côté de Lévis, le petit cousin du PGA vit le jour en 2002 sous le libellé de Projet d’accompagnement personnalisé (PAP).

À la même période, l’APE a mis sur pied le service Humanis Québec afin d’offrir ses services aux travailleurs à temps plein. Proposant des tarifs avantageux, ce programme répond aux besoins des personnes désirant établir une réflexion ou opter pour un choix professionnel à l’aide d’un conseiller d’orientation.

C’est en 2004 que le service Pro-Action a vu le jour. Ce service de groupe de courte durée était pour la clientèle « Place à l’emploi » qui visait une remise en action vers l’emploi. Également, de 2004 à 2011, les groupes d’Approche biocomportementale, issue de théories sur la biologie des comportements, ont été formés, à Québec, en projets-pilotes afin de favoriser la mise en action d’une clientèle éloignée. Il est à noter que ces projets ont été expérimentés en étroite collaboration avec Emploi-Québec.

L’année 2005 marque la modification du projet Passerel. En effet, ce programme fut remanié afin de former deux groupes Passerel s’adressant chacun à une catégorie d’âge spécifique. Ainsi sont nés Passerel 45+ et Passerel bilan 24-44 ans. Ce dernier, établi sur douze jours, permet de réaliser un bilan de compétences pour faciliter l’arrimage au marché du travail actuel. Au même moment, le programme similaire AXYon, de Lévis, a également été mis sur pied. Il s’adresse cependant à une clientèle âgée de 30 à 44 ans.

L’année 2007 marque l’arrivée du programme Réseau Québec ISP qui s’adresse à une clientèle prestataire de l’assistance-emploi, très éloignée du marché du travail. Cette mesure vise à mettre ces gens en action en les intégrant par des stages au sein d’organismes communautaires du milieu. Au départ, cette mesure était connue sous les appellations Devenir et Interagir, pour ensuite s’intituler PAAS-Action.

Depuis 2008, différents projets tels que Nouveau Parcours 35+ (IIP), les Projets d’Initiatives pour les femmes de 30 ans et plus ainsi que Réseautage 45 ans et plus, ont été offerts à différentes clientèles, particulièrement celles éloignées du marché du travail.

En 2010, l’APE devient l’APE Services d’aide à l’emploi en présentant une nouvelle image de marque. Ainsi, un logo renouvelé et de nouveaux signets publicitaires ont été officiellement lancés lors du 25e anniversaire de l’organisation.

En 2011, les points de service de la Côte-de-Beaupré et de Portneuf ont été mis sur pied. Des services d’orientation et de bilan, des techniques de recherche d’emploi, de l’accompagnement à la recherche d’emploi et au maintien aux études sont offerts à la clientèle. De plus, l’Approche biocomportementale est disponible depuis 2016 sur ce territoire. En ce qui a trait à Portneuf, différents services sont offerts à la population de ce grand territoire. Chaque année, depuis 2001, au moins un service s’est ajouté à l’offre de services de Portneuf qui totalise cinq programmes, soit le Service spécialisé (SAE) qui inclut l’Approche biocomportementale, Orientation, Évaluation spécialisée de l’autonomie professionnelle, Démarchage et accompagnement vers et en emploi et Service d’accompagnement personnalisé (SAP).

À noter que les services de Démarchage et accompagnement vers et en emploi ainsi que l’Évaluation spécialisée de l’autonomie socioprofessionnelle sont également disponibles à Québec et à Lévis.

Au cours de ces années, l’APE a participé à une mesure de Projets pilotes à l’intention des travailleurs âgés (PPTA). Il s’agissait alors d’un mandat de recrutement massif, soit 50 employés.

En 2014, l’APE intégrait de nouveaux services avec l’ajout de Qualifié.com pour les régions de la Capitale-Nationale de la Chaudière-Appalaches. Il s’agit d’un service aux entreprises qui permet à ces dernières d’afficher des offres d’emploi et d’obtenir différents services liés, entre autres, à la dotation. Cette plateforme permet également à tout chercheur d’emploi de téléverser son CV dans la banque de candidatures et d’ainsi augmenter ses chances d’obtenir un emploi.

C’est en 2016 que le Réseau Emplois 50+ a été créé. Il s’agit d’un événement de recrutement-éclair : des rencontres de cinq minutes entre des entreprises prêtes à embaucher et des chercheurs d’emploi de 50 ans et plus. La première édition à l’automne 2016 a démontré que cette activité répondait à un besoin réel du marché de l’emploi. La deuxième édition du Réseau Emplois 50 ans+ en novembre 2017 fut, encore une fois, un succès dépassant tous les objectifs de participations.

En 2017, le site internet de l’APE a fait l’objet d’une refonte complète. Proposant une nouvelle image au goût du jour et une convivialité dans sa navigation, le site contribue grandement à la notoriété de l’organisation ainsi qu’à la promotion des différents programmes offerts à la population.

L’APE Services d’aide à l’emploi a su, au cours des années, développer une panoplie de services aux individus, mais également aux entreprises. La renommée de l’APE se base sur une expertise reconnue dans le milieu et dans le réseau auprès des chercheurs d’emploi en plus de développer des services aux entreprises de plus en plus recherchés.

COLLABORATIONS AVEC LE MILIEU

Depuis 1985, l’APE participe avec dynamisme à l’évolution de son milieu. Encore aujourd’hui, nous sommes présents et actifs et nous agissons en partenariat avec de nombreuses ressources du milieu :

Emploi-Québec : sa mission qui est d’arrimer les besoins du marché du travail et ceux de la main-d’œuvre est au cœur même de nos préoccupations quotidiennes.

Ressources communautaires : le réseau correctionnel, le milieu judiciaire, les maisons de thérapie, les CLSC, les professionnels de la santé, les psychiatres, les comptoirs de toutes sortes ainsi que diverses ressources communautaires comptent parmi nos partenaires importants.

Intervenants : les collaborations établies avec les intervenants œuvrant auprès des entreprises nous ont permis de sensibiliser les employeurs au vieillissement de la main-d’œuvre.

Université Laval : soulignons notre collaboration pour une étude sur l’intégration au marché du travail des travailleurs de 50 ans et plus.

Entreprises : des centaines d’entreprises ont participé à l’une ou l’autre des activités de l’APE.

La clientèle référée : l’APE offre des services aux personnes référées par les entreprises et par les organismes gouvernementaux.

L’APE est membre de :

  • Comité consultatif pour les travailleurs et travailleuses de 45 ans et plus (Commission des partenaires du marché du travail – CPMT)
  • L’Alliance des centres-conseils en emploi (AXTRA)
  • Forum régional de Chaudière-Appalaches
  • Comité mixte sur l’évolution de l’offre de service Chaudière-Appalaches
  • Table locale des organismes en employabilité de Lévis
  • Table régionale des organismes en employabilité de Chaudière-Appalaches
  • Table de main-d’œuvre de la Côte-de-Beaupré
  • Table Concertation Violence Conjugale de la Capitale-Nationale
  • Corporation de développement communautaire (CDC) Lévis
  • Chambre de commerce et d’industrie de Québec
  • Chambre de commerce de Lévis
  • Centre d’action bénévole de Québec